Historique


La Maison de Jeunes a pris place le 13 juillet 1965 dans le centre de FLE, près de la rue de Leernes (il y a un supermarché Match aujourd’hui).  Elle s’appelait Ernelle 65 (sur les panneaux on peut lire Hiernelle) pour faire rappeler le cours d’eau et son année de création. Depuis une trentaine d’années, elle a été délocalisée à Forchies-la-Marche, petite localité verte dans la banlieue verte de Charleroi – un des diablotins actuels (équipe de Belgique espoirs de football), Corentin Fiore, âgé de 21 ans, est originaire de cette bourgade.
Anciennement habitée par une coopérative alimentaire (avec une concierge), la MJ est située à la rue chaussée, numéro 65, sur une route provinciale assez fréquentée par les voitures, la MJ n’a malheureusement aucun passage pour piétons installé devant elle, ni de parking. La cour de la MJ est réservée uniquement à la détente et aux jeux des jeunes (surtout par beau temps).  

La route est desservie par les bus 63 (reliant FLE à Jumet en passant par Forchies) et 173 (Piéton – Charleroi).  Ceux-ci passent à 800 mètres en amont et 500 mètres en aval de la MJ. Même si les transports en commun ne passent pas devant la MJ, il faut souligner la densité du réseau routier et la proximité du R3 (grand ring de Charleroi) pour les personnes (uniquement) motorisées. 

Une gare dessine le paysage filamarchois (à 1,4 km de la MJ). La ligne 112 de la SNCB permet l'accès vers Charleroi (et Marchienne-au-pont) et le Centre ; elle donne ainsi la possibilité d’aller à Bruxelles par la gare de Marchienne-au-Pont.  
Sans oublier le métro Gazomètre qui ne passe qu’à proximité de FLE et non pas par Forchies.  Les lignes M1 et M2 relient Charleroi à Anderlues en passant par FLE (il y a deux arrêts de métro à Fontaine-l’Evêque).  

La MJ est assez grande – pour ne pas dire éléphantesque – et ses infrastructures sont belles. Elles offrent de nombreuses possibilités d’activités, d’évènements, de rassemblements et autres.  Une grande salle, immense, miroitée et colorée, est ouverte aux jeunes et les invite à s’asseoir à l’accueil où se trouve un bar de briques ancien garni d’un billard, d’un jeu de fléchettes, d’un kicker, d’une TV, etc.  Il est aussi important de souligner les diverses autres pièces, tantôt plus artistiques, tantôt plus scolaires. En effet, les locaux encadrent des ateliers de poterie, d’arts plastiques, de guitare, de danse, de sport, de partage d’une culture ou accueillent des élèves de l’école de devoirs solidaire. La MJ est aussi constituée d’un terrain à l’arrière – entretenu le mieux possible avec les moyens humains, financiers et matériels propres à la MJ – en plus d’une cour terrassée.  La MJ est très proche, physiquement, du voisinage : sa façade est mitoyenne avec celle d’une maison. 

La Maison de Jeunes Case Départ est la seule sur le territoire et est localisée à 2 km du centre ville de Fontaine-l’Evêque (25 minutes à pieds et 3 minutes en voiture).  Les MJ voisines, bien qu’il s’agisse d’une notion variable, sont celles de :
–    Chapelle-lez-Herlaimont et sa Maison de Jeunes du Centenaire à 8,5 km ;
–    Six MJ (près du centre et dans le grand Charleroi) à moins de 20 km ;
–    La Louvière (Indigo) et Ecaussines (Epidémik – Maison de la jeunesse des Écaussinnes) à 20 km.

La Maison de Jeunes Case Départ est une ASBL reconnue par la Fédération Wallonie Bruxelles.  Le Gouvernement classe l’association en catégorie MJ2 de part ses différents types d’activités, leur nombre, la qualité et les heures d’accueil.  

Les statuts de la MJ Case Départ sont disponibles ici (numéro d'entreprise : 410 177 663).